Comprendre la capsulite rétractile : causes, symptômes et traitements

Avez-vous déjà eu une épaule qui se fige progressivement ? Il peut s’agir d’une capsulite rétractile. Elle est une maladie qui se manifeste par une restriction de mouvement de cette partie du corps. Ce contenu vous expliquera tout sur ce phénomène. 

Quelles sont les diverses causes de la capsulite rétractile ?

Dans la majorité des cas, la capsulite rétractile touche les personnes diabétiques. Elles ont un grand risque de développer cette affection. Cette maladie est aussi fréquente chez les patients qui ont des traumatismes au niveau de l’épaule, ou ceux qui ont eu des interventions chirurgicales. Vous pouvez également la constater chez les personnes âgées entre 40 à 60 ans. Mais après des études, il a été constaté que les femmes sont plus concernées que les hommes. En outre, s’il y a des cicatrices sur la partie de l’épaule, celles-ci peuvent se former dans la capsule articulaire. Cela provoque une limitation de mouvement.

Sujet a lire : Comment comprendre la signification des heures miroirs ?

Dans les sociétés, sachez que la durée arrêt de travail pour capsulite rétractile recommandée dépend du type d’activité de la personne touchée. Les travailleurs qui utilisent beaucoup de force auront droit à un repos plus long. Cela peut être le cas des :

  • Ouvriers d’usine
  • Des maçons
  • Des agents de sécurité
  • Etc.

Si vous rencontrez alors ce problème de santé, il est conseillé de vous renseigner auprès de votre employeur. N’hésitez pas non plus à contacter un médecin professionnel pour valider votre repos maladie. 

Dans le meme genre : Le téléthon : Une campagne annuelle pour l'avancement scientifique et les infos handicap

Les symptômes de la capsulite rétractile

La capsulite rétractile commence généralement par des douleurs fréquentes sur votre épaule. Elles peuvent même devenir très intenses si la maladie se développe. Vous avez aussi des sensations de raideur de l’articulation, et même les bras risquent d’être touchés. Sans traitement adéquat, vous allez perdre la mobilité de votre épaule, ce qui pourrait avoir des impacts significatifs sur vos activités quotidiennes.

Les diagnostics essentiels

Si vous constatez un de ces signes, vous pouvez procéder à une évaluation clinique. Vous allez passer des examens médicaux qui vous permettent d’évaluer la mobilité de vos épaules. Les professionnels de la santé peuvent vous recommander de faire des radiographies pour identifier d’autres causes de la douleur. Ils peuvent même demander de l’IRM ou imagerie par résonance magnétique afin de trouver tous les signes.

Les différentes options de traitement

Pour améliorer votre état, vous pouvez opter pour les techniques d’étirement. Cela vise à restaurer la souplesse de l’articulation. À part cela, les médecins peuvent vous prescrire des médicaments spécifiques pour soulager la douleur. Si cela persiste, ils peuvent réduire l’inflammation avec des injections dans l’articulation. Et si c’est grave, une chirurgie médicale doit avoir lieu.

En somme, si vous constatez des douleurs ou des changements de mouvement au niveau de votre épaule, consultez immédiatement un professionnel. Si vous êtes en plein travail, renseignez-vous auprès de votre employeur sur toutes les procédures liées à votre repos.

Back to top